+32 (0)479 43 57 53    vincent@20CENTRetail.com
Le cannabis cette nouvelle catégorie à surveiller
Save the Date

Le cannabis cette nouvelle catégorie à surveiller

Un assortiment de magasin n’est pas infini, mais il n’est pas fixe non plus. La preuve, il y a des catégories qui n’existaient pas il y a quelques années et qui sont devenues incontournables. Pensez donc aux alternatives à la viande, aux produits à base végétales, aux hard seltzers, ou encore aux sans-alcool …. Et si la catégorie des produits à base de cannabis était la prochaine sur la liste de ces nouveaux segments ? 

Pour y voir plus clair, un Samedi ensoleillé d’octobre, j’ai eu la chance d’assister au Cannabis Summit à Louvain. En fait j’étais curieux, car à mon sens, ce marché du cannabis est sans doute une opportunité à tenir à l’œil. Et puis, en tant que retail influencer, une des missions de 20/CENT Retail est de vous dénicher les prochaines tendances et aubaines à saisir sur le marché du retail non ? 

Soyons clair, il y a encore du chemin à parcourir pour le segment du cannabis. Mais, il semble que ce marché peut se développer très sensiblement et même à court terme. 

 

Les principaux enseignements

Lors du Cannabis Summit, les différents orateurs ont partagé des données notables sur le marché actuel. Sans vous les citer tous, voici quand même les enseignements les plus intéressants à tirer sur le marché potentiel : 

  • L’industrie peut se segmenter en trois industries : l’industrie, le médical et l’usage pour le plaisir
  • Les USA sont en avance mais ont tendance à piétiner tant au niveau de la législation que des développements de produits. Pour l’Europe il y a donc une opportunité de se positionner en tant que leader et locomotive sur le segment. 
  • Plutôt que de laisser un marché vivre dans une obscurité ignorée volontairement,
    • l’opportunité est de légiférer et créer des emplois légitimes tout en obtenant des revenus d’impôts pour les états ;
    • et également de donner la possibilité aux consommateurs d’obtenir des produits plus sûrs. 
  • Sur la base des modèles de marché total adressable, le marché du cannabis de l'UE représente environ 53 milliards de dollars, avec une limite supérieure de 126,3 milliards d'euros.
  • La France est sans doute le pays avec le plus grand nombre de consommateurs, mais l’Allemagne et la République Tchèque peuvent se positionner comme des moteurs de développement en Europe (tant d’un point de vue législatif que de développement de produits). 

 

My 20/CENT 

Sur le Cannabis Summit

Organiser un événement où le but est d’éduquer et d’informer sur le marché est plus que bien vu. Maintenant, et ce malgré les orateurs tels que Beau Whitney qui visiblement connaissent et évaluent le marché plus que correctement, il faut reconnaître qu’il manquait à mes yeux du concret et des vrais cas de réussite sur le marché précoce du cannabis. La conférence a multiplié les tables rondes et orateurs qui ont concentré leurs efforts sur des thèmes légaux, des standards, des recommandations, ou encore des données. Toutefois, un cas concret avec un lancement de gamme réussi a manqué au programme. Je reconnais volontiers que la situation actuelle du marché en Europe en est encore à ses balbutiements. Mais, des exemples de cas concrets, de lancements de produits (avec ou sans succès même) auraient enrichi le programme de ce European Cannabis Summit

 

Un peu d’honnêteté 

Vous l’aurez compris, avant que le segment du cannabis ne se retrouve dans les rayons de vos supermarchés, il y a encore du chemin à parcourir dans certains pays. Il faudra des avancées légales mais également des avancées sur le plan de développement de produits. 

On parle d’usage médical, industriel, récréatif. Il doit bien y avoir moyen de développer des produits abordables, sûrs, avec certaines vertus pour le consommateur. Des boissons, des suppléments… ? L’avenir et la créativité des producteurs nous le dira.  

Mais à mon sens, il y a également un élément à combattre, c’est la stigmatisation du produit. Et le meilleur moyen, ce sera par l’honnêteté. Personnellement, je n’ai jamais consommé de cannabis sous quelque forme que ce soit. Par contre, je prends des cochonneries bien sucrées ou bien grasses parfois, je prends de temps en temps un verre d’alcool. Peut-être avez-vous les mêmes habitudes ? Peut-être consommez-vous de temps en temps du cannabis mais devez le faire en cachette pour éviter un certain jugement ou certaines conséquences légales ? 

Il existe plusieurs substances qui ont potentiellement des effets néfastes si consommées de manière irresponsables et incontrôlées. Pourquoi certains marché peuvent donc fonctionner sans stigmatisation et d’autres pas? Au lieu de laisser le marché du cannabis dans le flou, soyons donc honnête. Le futur et la demande du marché du cannabis n’est pas de pouvoir faire n’importe quoi. Le but est de pouvoir vivre et consommer librement, tout en étant protégé dans un cadre adéquat. 

 

 

 

 

 

 

 

CannabisCannabis Summit EuropeInsightsInnovation