+32 (0)479 43 57 53    vincent@20CENTRetail.com
En visite au premier restaurant de Foodmaker et Delhaize à Bruxelles
Save the Date

En visite au premier restaurant de Foodmaker et Delhaize à Bruxelles

Il y a quelques jours, Foodmaker et Delhaize ont ouvert leur premier restaurant en partenariat au centre de Bruxelles. Les deux acteurs se donnent une mission similaire, celle de rendre l’alimentation saine accessible à tous. Et c’est dans ce cadre que les groupes ont décidé d’ouvrir des restaurants ensemble. Une dizaine d’ouvertures est d’ailleurs encore prévue dans les deux prochaines années.

Plutôt que de vous servir le communiqué de presse de cette première à Bruxelles en mode rewriting ou copier-coller, j’ai bien entendu préféré visiter ce nouveau point de vente afin de vous en livrer mes impressions. 

 

Un look and feel Foodmaker

Même si Delhaize est le principal franchisé, ce nouveau restaurant est aux couleurs de Foodmaker. C’est le modèle de ce dernier qui sera appliqué pour les prochaines ouvertures également. 

En lui-même le concept inspire bien le côté urbain et on the go. Pour le rendre plus vert, il a été choisi d’y insérer de nombreuses plantes afin de créer un sentiment de jungle urbaine. En soi, le restaurant n’est pas hyper chaleureux cependant sans être froid quand même. En tout cas il est très fonctionnel. 

 

Transparence

Un élément qui apparaît très fort c’est la transparence. À plusieurs endroits, on peut retrouver des informations concernant les origines des produits, on communique le côté sain, on réaffirme l’attachement de l’utilisation d’ingrédients locaux et d’origines bio…

Également, une fenêtre permet de voir la zone de préparation en coulisses. Cela donne toujours un côté rassurant pour les visiteurs. 

 

Des choix conscients

Bien entendu, l’offre est complète et tout le monde y trouvera pour son goût, y compris les végétariens ou végétaliens. Mais il y a d’autres éléments qui montrent que le concept se veut conscient. En exemple, je peux vous citer la collaboration avec Too Good To Go et Les Banques Alimentaires pour lutter contre le gaspillage. 

Mais en plus, pour diminuer l’empreinte écologique de l’activité du restaurant, il est possible de trouver des assiettes que l’on peut manger et de nombreux contenants qui sont recyclables ou compostables. 

 

Pause, lunch rapide, on the go…

Le restaurant s’inscrit bien dans le cadre urbain (même s’il n’y a pas de parking à vélos devant l’entrée), et très certainement dans un endroit à proximité de nombreux bureaux comme c’est le cas à Rogier. Néanmoins, si de nombreux bureaux sont aux alentours, le restaurant n’attirera sans doute des clients que pour un déjeuner, un lunch ou une pause-café rapide. Je ne vois personne s’y poser longuement avec un ordinateur portable. Les places ne prévoient pas de prises électriques ou USB pour la recharge d’appareil électronique. Dans un sens ce n’est pas le but, et ce n’est pas plus mal non plus. Le concept ne se donne qu’une mission simple, celle d’offrir de la nourriture saine, pas d’être un hub avec des snacks. 

Un dernier élément intéressant à noter quand même est que des cartes de fidélités ont été pensées pour récompenser la clientèle fidèle. 

 

My 20/CENT

De prime abord, je manque un peu la touche de la collaboration. C’est clair que le concept est Foodmaker et que la franchise est Delhaize. Mais, un œil non averti ne verra que le côté Foodmaker. Peut-être que dans le futur, les enseignes pourraient travailler les assortiments, les achats ou même le look and feel de manière commune. Ça manque le coup de patte du lion, ou devrais-je plutôt dire, le coup de griffe. 

Toutefois, dans l’ensemble le concept est assez sympathique et remplit bien sa fonction et sa mission principale. En bref, c’est un restaurant où de la nourriture saine et rapide est disponible, tout simplement. En plus, le service y est fait avec le sourire. 

 

 

 

 

 

 

 

 

FoodmakerDelhaizeFranchiseRetailFoodOn The Go