+32 (0)479 43 57 53    vincent@20CENTRetail.com
20CENT MOOD Mais pourquoi tant de négativité ?
Save the Date

20CENT MOOD Mais pourquoi tant de négativité ?

Bonjour les amis

 

Alors, vous aussi commencez à trouver le temps long ? Cette pandémie ne fait que durer, les vagues se suivent, les vaccins se font attendre et ne seraient pas totalement salutaires, la pression dans les points de vente continue, les commerces sont encore et toujours arbitrairement divisés entre essentiels en non essentiels par les dirigeants… il est vrai que l’atmosphère de fin d’année est vraiment morose. 

À cela on peut rajouter que pour les grands rendez-vous et rassemblements tels que les événements ou les foires, l’année prochaine s’annonce à nouveau un calvaire. Cette semaine, nous avons eu droit aux annonces d’annulation de rendez-vous phares tels que ProweinPhotokinaInterpackISM… Cela nous fait craindre pour le reste de l’agenda 2021. 

Alors que faire ? Apparemment, grogner est devenu une discipline pratiquée par tous. Lorsque je consulte les réseaux sociaux, ou lis des articles de presse, je constate que la tendance est de s’attarder sur le négatif et même de le trouver où il ne se trouve pas. La preuve encore l’autre jour lorsque Delhaize qui a sorti ses guides de fin d’années s’est fait interpellé pour avoir écrit que « Passer les fêtes ensemble, c’est le plus beau des cadeaux ». Un slogan pourtant simple. Mais visiblement au lieu de voir un simple énoncé publicitaire sensé inspirer, il faut interpréter cela négativement et en faire un buzz superflu. Franchement il y a de l’exagération inutile à outrance. 

Il est clair que l’on peut qualifier 2020 comme une année sombre. Mais à un certain moment, il faut aussi réagir positivement. Il y a de l’adversité, en effet. Mais, il y a deux choses « simples » à faire. Premièrement, il faut éviter l’immobilisme induit par une négativité constante. Grogner, ronchonner, passer son temps à se plaindre…c’est utiliser de l’énergie qui vous empêche d’avancer et qui pourrait être concentrée ailleurs. Ensuite, il faut essayer de trouver le positif ou le créer. Si l’on regarde le secteur des événements par exemple, on constate que les organisateurs à défaut de se morfondre sur les annulations, sont tous à travailler sur les réouvertures ainsi que sur de nouveaux projets de digitalisation, de concepts hybrides… Voilà un bel exemple de comment réagir. 

En clair, je vais moi-même suivre mon conseil et arrêter de ronchonner sur la grogne et la négativité ambiante. Je vais donc conclure ce billet hebdomadaire ici et vous laisser pour aller travailler à autre chose. Car s’il y a une leçon à tirer de cette année 2020, c’est qu’il faut pratiquer la patience et rester actif positivement. 

 

 

…au plaisir de vous écrire très prochainement

20/CENT

My 20/cent20cent Mood DelhaizeTradeshow