+32 (0)479 43 57 53    blog@20100retail.be
Le Carrefour Waterloo Mont Saint Jean renouvelé
China VMF 2019

Le Carrefour Waterloo Mont Saint Jean renouvelé

Un rythme infernal 

Ce 22 Août dernier, Carrefour Belgium a rouvert son hypermarché de Waterloo Mont-Saint-Jean après quatre mois de fermeture pour transformation. C’était donc un grand moment qu’il ne fallait pas manquer et qui a attiré les clients heureux de revenir dans leur magasin préféré. Etant invité également par Carrefour Belgium, je n’ai pas manqué l’occasion de venir découvrir ce qu’était devenu le magasin. 

A mon arrivée je fus accueilli par Nicolas Van Parys,Directeur régional Hypermarchés Bruxelles/Brabant/Hainaut et Baptiste Van OutryveDirector PR and Corporate Communication de chez Carrefour Belgium, et une visite guidée du magasin par nos hôtes fut naturellement au programme. 

Au premier regard, quiconque connaissait le magasin auparavant, peut remarquer que tout a été renouvelé : le parking, le sol, les plafonds…il ne reste que deux pilastres d’origine m’a-t-on dit. En clair, et comme me l’ont confirmé les responsables du groupe, le rythme de transformation a été infernal. Faire tout en quatre mois relève presque de l’exploit. Pour donner une idée, Mons et Zemst furent renouvelé en différentes phases sur de bien plus longues périodes (bien que sans fermeture dans ces cas). 

Un deuxième élément que les habitués peuvent remarquer est que le magasin est devenu légèrement plus petit en ayant perdu environ 600m2 de surface. 

Enfin, il faut souligner quele renouveau de Waterloo n’est pas un nouveau concept d’hypermarché. Il s’inspire d’autres magasins tels que Mons ou Zemst bien entendu. Mais Waterloo est surtout le premier magasin qui doit traduire l’idée de la transition alimentaire que le groupe a défini avec son plan de transformation lancé en début d’année. 

 

 

Les éléments à retenir

Premièrement, comparé à avant, le magasin possède un look beaucoup plus moderne et attirant qu’auparavant. Ensuite, ayant fait le tour du magasin, il y a quelques éléments qui ont attiré mon attention :

  • Le Frais s’est vu agrandi et les rayons Textile et Electro rétrécis.
  • Dans le frais, on note une mise en avant des fruits et des légumes très théâtrale et attirante. 
    • Egalement l’offre en BIO est renforcée
    • Sus aux emballages : la plupart des fruits et légumes sont en vrac. De plus pour les préparations aux comptoirs (fromagerie, boucherie…), les clients sont invités à se munir de leur conteneurs réutilisables afin de réduire l’impact environnemental en plastique. Belle initiative si vous me le demandez
    • Pesée assistée : Il y a tellement de vrac et l’offre étant si importante, le magasin offre une pesée assistée. Il y a donc quelqu’un qui aide le consommateur à la balance pour peser et pointer les fruits et légumes corrects. Ce n’est pas plus mal car tout le monde n’est pas expert et par exemple, cela évitera de se tromper entre la tomate blanche, la San Marzano… 
  • On peut s’asseoir pour prendre un bout : Le nouveau magasin accueille un food court. Il y aura du show cooking avec de la cuisine italienne, de l’asiatique et le tout sera à consommer sur place ou à emporter. Visiblement le coffee corner de Mons a appris quelques leçons au groupe.  
  • Les caisses : le client a le choix entre les caisses traditionnelles (avec file unique), le selfscan avec le scan en amont ou à l’arrivée à la caisse
  • Le rayon des produits locaux en lui-même paraît beaucoup plus professionnel qu’avant. Il n’a plus ce côté bric à brac pour ceux qui s’en souviennent. Avant ce rayon donnait un air de désordre, avec parfois des produits même poussiéreux. Heureusement ce n’est plus le cas aujourd’hui et le rayon s’inscrit parfaitement dans le « look and feel » du magasin 
  • Les bastions et point forts : le Vin, la Boucherie, la Boulangerie ou encore la Parfumerie, tous les rayons ont été revus et pour certains accueillent parfois une innovation. On peut par exemple voir une jambonnerie installée au rayon charcuterie, un bar à ongles au rayon cosmétique ou encore un bar à bœuf à la boucherie. 
  • L’espace service est à l’intérieur du magasin et non plus à l’entrée. Carrefourinsiste sur le fait que les collaborateurs du magasin offrent un service aux clients avec des conseils en informatiques, des réparations etc
  • Enfin et peut –être un des éléments les plus marquant à mon sens c’est l’entrée  non alimentaire qui est devenue une vraie vitrine avec des podiums. Cette vitrine sera animée dans l’année car décorée au fil des semaines et saisons, et peut donc mettre en avant de manière très qualitative les collections textiles du magasin, mais également la promotion du moment (ex : Pâques, Fêtes de fin d’Année, …). Sincèrement, il s’agit d’une belle réussite visuelle. 

Par ailleurs je vous invite à regarder sur la page Facebook de 20/CENT Retail pour les photos du magasin renouvelé (lien en bas de cet article). 

 

 

My 20/CENT: encore un pas vers le renouvellement permanent

Il est clair que le magasin avait bien besoin d’un rafraichissement. Mais en plus, il s’agit d’un renouvellement assez bien réussi à mon sens. Le groupe s’inspire de transformations précédentes et les améliore, tout en respectant les paramètres locaux de l’établissement. 

De plus, je remarque que le magasin est en ligne avec le plan de transformation du groupe qui annonce vouloir soutenir la transition alimentaire. Le frais, le vrac, le mieux manger, le plaisir…tous ces éléments se retrouvent dans ce nouveau concept de Mont-Saint-Jean. 

Il faut également souligner l’aspect de choix laissé aux clients. Il y a le choix en produits et services, et aussi en canal d’achat. Le client se voit offrir une palette de produits très intéressante en frais, en bio, et dans la plupart des rayons. Il y a une possibilité de découvrir de nouveaux produits, choses que l’on ne fait pas forcément en faisant ses courses en ligne. 

Et justement parlant de l’e-commerce, tout ceci nous confirme que l’hypermarché n’est pas un concept voué à disparaître totalement au profit du commerce en ligne. Au contraire, on sent que le  nouveau magasin s’inscrit dans l’idée de l’omnicanalité, élément que tout groupe doit offrir et intégrer si il veut connaître le succès en retail. Vous êtes ici en face d’un magasin qui a été repensé, et qui montre qu’il est prêt à s’adapter aux consommateurs d’aujourd’hui. L’omnicanalité est présente dans le magasin avec le wifi, le choix dans le type de caisse que vous préférez, les services présentés, un drive adossé, …Bref, un client Carrefour peut choisir son canal. 

En résumé, cet hyper de Waterloo n’est pas une révolution du concept de l’hypermarché. Mais il est bien une démonstration qu’un hypermarché peut être un lieu de vie qui s’intègre dans l’ère de l’omnicanalité. 

 

 

 

 

Jetez un œil sur les photos de la visite à cet événement sur le page Facebook @20CENTRetailhttps://www.facebook.com/pg/20CENTRetail/photos/?tab=albums

 

Vos commentaires et questions sont les bienvenus via blog@20100retail.be ou viale formulaire http://20100retail.be/en/contact

 

 

 

CarrefourCarrefour BelgiumHypermarchéHypermarketHypermarktWaterlooPos