+32 (0)479 43 57 53    blog@20100retail.be
Le Salon de l’Alimentation : dépoussiéré, remodelé, renouvelé…non tout simplement à nouveau lui-même !
Fruit Expo 2019

Le Salon de l’Alimentation : dépoussiéré, remodelé, renouvelé…non tout simplement à nouveau lui-même !

Il s’agit tout d’abord d’une histoire

Quels souvenirs ce mois d’octobre quand j’étais petit. Souvent c’était la période où il fallait ressortir les écharpes, les moufles et les bonnets pour les premiers froids ; mais également la période où, mes parents nous emmenaient mes frères et moi pour la sortie au Salon de l’Alimentation. C’était tellement chouette qu’il nous arrivait de visiter deux, voire trois fois, cette fête de la nourriture qui durait une quinzaine de jours. Des gaufres, des restaurants temporaires avec des fanfares…que du bonheur. En grandissant et les obligations professionnelles ayant pris le dessus, visiter le salon n’était plus devenu une priorité. D’autant plus que mes parents y allant encore me racontaient que ce n’était plus comme avant. Ayant visité le salon lors d’une dernière édition, voyant des exposants pas motivés voire même désagréables derrière leurs stands, je dois vous avouer avoir partagé cet avis.

Or, l’an passé je me suis dit à moi-même que l’événement avait encore un certain potentiel. Et puis finalement, certaines choses m’ont rappelé de bons souvenirs. Il y avait quelque chose dans l’air. Et ce sentiment s’est confirmé lorsque très récemment, j’ai eu l’occasion de rencontrer les responsables et organisateurs du salon, FISA, qui m’ont exposé leurs plans. Et permettez-moi de vous assurer que cela m’a réjouit de voir un tel esprit (ré)-animer ce cher Salon de l’Alimentation, fier de ses 86 bougies.

 

Des opportunités nouvelles pour les marques, et pour les producteurs locaux

Premier argument de choc : FISA a décidé de revoir sa copie pour les marques A et fabricants. En effet, un nouvel espace leur sera consacré dans le patio. Et ce non pas pour la durée totale du salon, mais bien seulement une semaine. La deuxième semaine, avec un interlude ultra-court de remodelage, sera consacrée aux « marché du bio et produits régionaux ». Donc, un événement plus court, et moins intensif sur vos ressources.

Deuxième argument : il est évident qu’une présence sur le salon vous permettra de frotter votre marques à d’autres acteurs professionnels de l’alimentaire, et y faire votre benchmarking

Enfin, et selon moi le plus puissant des arguments : réfléchissez donc au potentiel pour un exposant (qu’il soit fabricant, ou artisan) de rencontrer un panel de 130.000 visiteurs. Un véritable public venu pour découvrir, donc un groupe motivé, qui de plus, est tout à fait hétérogène (de tout âge, tout type…). Bref selon votre approche d’exposant vous aurez un vrai test significatif, ou un vrai marché où engranger des ventes. Le tout sera à définir dans votre approche et votre exécution. Rien que cet argument est assez motivant à mon sens.

 

Un plaisir pour les sens et la Feel Good Planet au rendez-vous!

Comme toute bonne foire du genre, le Salon de l’Alimentation sera complété par quelques animations :

  • Restaurant street : tout autour du Palais 5, les visiteurs auront l’occasion de découvrir les restos tendances du moment.
  • Aspirant Baker : la compétition entre artisans boulangers revient et en plus cette année, une compétition dédiée au massepain.
  • « Sam-bar » !, un bar brésilien (Palais 4) : C’est tendance, cela attire les foules et en plein mois d’octobre pourquoi pas ne pas déguster un cocktail exotique. D’autant plus que cela se fait déjà sur de nombreux Marché de Noël.
  • Le « Pop-up » des écoles : des écoles seront conviées à démontrer le talent que possèdent les chefs du futur
  • Feel Good Planet : Le Salon de l’alimentation comporte également des espaces consacrés à la coiffure, ou encore au bioesthétisme.

 

My 20/Cent pour cette future édition

En voyant les plans de FISA, je ne peux que noter l’événement dans mon agenda. Cela confirme mes sentiments précédents et rentre dans l’ère du temps de notre monde alimentaire. En clair en tant que marque ou fabricants, vous aurez l’occasion de rencontrer et satisfaire vos consommateurs ; voire de fidéliser vos futurs consommateurs. D’expérience personnelle, je peux vous confirmer que par tradition, j’achète toujours la même gaufre que j’ai appris à connaître sur un salon, un mois d’octobre il y a quelques années. 

 

www.salonalimentation.be

SalonFoireFairFoodAlimentationTendanceBrusselsBrussels ExpoTradition