+32 (0)479 43 57 53    blog@20100retail.be
My 20/Cent à propos de la première édition du Food Innovation Summit
NRE 2019

My 20/Cent à propos de la première édition du Food Innovation Summit

Hier se tenait la première édition du Food Innovation Summit. Il était clair qu’étant modérateur de l’une des sessions, ma présence était nécessaire. Mais, comme je vous l’avais annoncé dans mes posts précédents, je m’attendais à ce que cet événement soit potentiellement plus qu’intéressant ; et donc j’y serais allé de toute manière. Premier Cercle, l’organisateur, avait montré de beaux plans, mais est-ce que au bout du compte la conférence a répondu à mes attentes ?

 

Les Promesses

L’internationalisme : check

Un des aspects promis était que le summit ne soit pas un simple événement local. Cette attente fut plus que remplie. Français, Danois, Allemand, Lithuanien, Canadien, …ne sont que quelques des nationalités que j’ai pu rencontré. Premier Cercle peut être content de la dimension internationale de ce premier événement.

Networking et délégués présents : double check

En effet, je vous l’accorde, avec seulement 150 délégués (environ), nous n’étions pas au chiffre annoncé de 200 à 250 présents. Mais il faut avouer que la qualité des personnes présentes était de haut niveau. J’ai pu discuter avec des responsables en R&D, des responsables de nouveaux formats de POS, et d’autres développeurs d’idées et concepts en complète rupture avec notre industrie alimentaire.

Le Contenu : triple check

Le flow de l’agenda Retail était très réussi. Et comparé aux autres événements récents que j’ai eu le plaisir de suivre, les sujets n’étaient pas orientés uniquement sur l’omnichannel, soit un véritable rafraichissement.

En plus de cela, le fait de pouvoir assister à des sessions traitant d’agriculture et d’industrie alimentaire étaient également un enrichissement.

Un des aspects qui a rendu le flow de l’agenda très vivant était certainement le choix, par Premier Cercle, de faire appel à différents modérateurs durant la journée. Certains modérateurs étaient plus doués que d’autres bien entendu. Mais de la session animée par Patrick Berry, où il ne manquait que les cigares et verres de whisky pour mettre encore plus en avant le style ‘débat tv décontracté de minuit’, aux styles plus classiques d’Emma Nolan ou Anna Maria Corazza ; le changement de modérateurs apportait un certain dynamisme à la conférence.

 

Les petits couacs d’une première édition

Bien entendu, comme il s’agissait d’une première édition, il était possible de voir quelques bugs par ci par là. Par exemple, mon badge qui ne correspondait pas, ou le fait que pour promouvoir la conversation sur Twitter, un hashtag aurait pu être créé. Dans l’ensemble, rien de bien méchant.

Mais selon moi, le plus ennuyeux de ces éléments à améliorer pour la prochaine fois est la division des délégués en trois groupes (selon les agendas agriculture,  industrie et retail). Cela rendait les intersessions un peu brouillonnes parfois avec les flux de personnes qui aurait pu être mieux dirigé. Mais également, le nombre de personnes pour certaines sessions en après-midi à du en souffrir à mes yeux.

 

Un enrichissement agréable et sorti de l’ordinaire.

S’il me faut noter cet événement, il me faut vous avouer qu’il s’agit d’une opération réussie pour une première édition. Il s’agissait bien de la surprise qui a emmené les personnes présentes en dehors des sentiers habituels pris par les conférences récentes auxquelles j’ai eu l’occasion d’assister.

Just pour votre information, je ne manquerai pas de partager dans un autre article plus de détails sur le contenu et surtout sur la session à laquelle j’étais le modérateur. 

Premier CercleFood Innovation SummitInnovationPatrick BerryIsabel HoffmannTellspecBrussels