+32 (0)479 43 57 53    blog@20100retail.be
Le SILMO source d’innovations, voici quelques concepts relevés sur la dernière édition
Saveurs et Métiers 2019

Le SILMO source d’innovations, voici quelques concepts relevés sur la dernière édition

Comme promis lors d’un précédent article, permettez-moi de vous faire part de quelques concepts rencontrés sur la dernière édition du SILMO à Paris, ainsi que d’un aperçu de l’Experience Store.

 

L’Experience Store

Afin de créer et développer l’espace, les organisateurs du salon se sont basés sur trois tendances

  • Le Storytelling : engager le client, l’inspirer, intégrer le ‘fun shopping’…
  • Le Cross Channel : offrir une expérience autant sur le web qu’en réel…
  • Easy lifestyle : la qualité des services, l’expérience en point de vente…

Concrètement, le parcours shopper était présenté sur cet espace dédié, et à chaque étape une application ou une innovation était mise en avant. Et pour tout vous dire, l’ensemble donnait plutôt pas mal.

Le processus d’achat partant d’abord devant le magasin avec une vitrine virtuelle. Devant celle-ci vous pouvez déjà vous voir avec de nouvelles montures, et naviguer librement dans un catalogue présentant différents modèles. Le commerçant peut également faire apparaître des messages ou suggestions vous invitant à rentrer dans le magasin ou prendre rendez-vous (promos etc.). Bien entendu, c’est comme les lunettes, il faut profiter de cette application quand il n’y a pas de pluie, sinon c’est parfois ennuyant.

Une fois rentré dans le magasin, un hologramme d’accueil peut vous accueillir et même converser avec vous.

Ensuite, la salle d’attente ne doit pas être synonyme de temps mort. Vous pourrez là aussi déjà consulter des catalogues de montures et prendre des renseignements.

Vient maintenant l’essayage. C’est en clair le même principe qu’avec la vitrine virtuelle. Notez qu’un des avantages est également de vous proposer des montures qui ne sont pas forcément en stock dans le magasin. Le magasin s’empressera de vous proposer un nouveau rendez-vous si votre modèle choisi n’est pas présent physiquement dans le point de vente au moment de votre visite.

Après les calibrages, découpages, montages etc., enfin la vente est conclue. Vous pouvez alors télécharger une application mobile qui vous fera participer au programme de fidélité du point de vente. Dans le cas présent, le concept Funfid était mis en avant. Il s’agit d’une jeune startup qui a mis au point un outil à un prix abordable pour les commerçants et qui ne requiert que maximum une demi heure d’attention par semaine par le gérant du point de vente.

Bullet Time plus qu’une cabine d’essayage virtuelle

La conclusion de ce petit passage dans l’Experience Store était la démonstration du Bullet Time par la société Highlab. Il s’agit de l’effet de prendre une photo figée mais en 360° (un peu comme dans les films de la trilogie Matrix). On peut donc ainsi concevoir la cabine virtuelle.  Imaginez vous achetez des nouvelles lunettes de soleil mais il pleut des cordes dehors, il fait froid, bref c’est un temps de canard. Cette cabine vous montrera avec vos lunettes de soleil sur une plage ensoleillée si vous le souhaitez.

Mais l’application va bien plus loin. Vous pouvez la concevoir dans le canal de la mode, mais aussi dans l’événementiel pour égayer des soirées, ou des lancements de films et plein d’autres choses.

La nouveauté du concept présenté par la société Highlab est qu’il s’agit d’une appli qui n’est pas du sur mesure. Le procédé a été rendu abordable et facilement reproductible. C'est le croisement des effets spéciaux et de l'interactif ; et très fun à faire ayant réalisé l’expérience moi-même (je suis d’ailleurs impatient de recevoir le résultat par mail).

 

Et d’autres relevés au passage

Acep 

La réalité augmentée est très en vogue ces derniers temps. Et du côté de la société Acep, j’ai eu droit à une démonstration de comment la réalité augmentée peut aider à la vente. En clair, avec un casque Samsung Gear, le responsable m’a montré comment plongé dans différents environnements tels que les sports d’hiver, une promenade en bateau sous la pluie ou encore sur une plage ensoleillée, un opticien peut montrer à son client les effets des verres polarisés ou non, avec traitement anti salissures ou non, etc. En clair il s’agit de situations beaucoup plus parlantes pour un client que de lui montrer des verres en main sorti d’une boîte avec une explication simple.

Novacel 

La société est fabricant de verres ophtalmiques mais possède également une plateforme de distribution de lentilles ainsi qu’un pôle instruments (aménagement de magasin, examen de vue, etc.).

Pour ceux ayant lu mon article précédent, le stand était absolument énorme avec 1100m2. Mais ce qui a attiré mon attention c’est le lancement de Nova click and store. Il s’agit d’une application mobile qui permet la recommande de lentilles via Smartphone. L’application enverra à ses utilisateurs des rappels, des actions de promos, des astuces d’utilisation…

Fuster’s 

Alors là on est vraiment dans l’innovation en ce qui me concerne.

La société a décidé de placer des puces dans les montures. Concernant les applications de la puce c’est un peu à la demande du client et on peut envisager un tas de choses selon le créateur. Un de ses client utilise la puce pour ouvrir les portes dans son hôtel par exemple, mais on peut envisager des choses comme : un concept « Find my Glasses » comme pour « Find my Phone » en cas de perte, faire du tracking de vos exercices (jogging ou autres), un système qui permet à un médecin de retrouver les coordonnées et les dossiers médicaux d’un patient inconnu arrivé en urgence après un accident,…

Fitting box 

Un concept qui existe déjà depuis dix ans. Et oui ça fait déjà un bail que le retail travaille des concepts d’essayage virtuel. En clair la société possède des solutions pour le magasin et pour le web. Sur le web vous pouvez grâce à votre tablette ou Smartphone vous admirer avec des montures différentes, vous prendre en selfie avec vos modèles préférés et les partager avec vos amis afin d’obtenir leur avis. Et vous ne devez pas télécharger d'application sur votre appareil vu que la technologie de la cabine d'essayage virtuel est intégrée par l'opticien sur son site. 

En magasin, le concept est reproduit avec des miroirs intelligents, et nouveauté présentée sur le SILMO, aussi en vitrine. Il est à noter que Fitting Box relie ses applications avec une base de données de plus de 39000 montures, et chaque mois un enrichissement de 2000 nouveaux modèles est entré dans le système.

Fitting box

Du concret, et encore du concret

Sur des événements retail tels que Paris Retail Week, dmexco, Eurocis, … on y voit des choses plus qu’innovantes et sympas. Mais parfois on rencontre des startups qui se cherchent ou vous présentent leur concept avec la formule magique : « on peut faire pleins de choses avec notre application ». Oui mais parfois ce n’est pas toujours évident. Dans le cadre des innovations que j’ai pu découvrir sur le SILMO, ici on voit clairement du concret. Et ça que ce soit sur les différents espaces dédiés, mais aussi sur les stands de certains exposants.

Somme toute il s’agit de solutions logiques : Faciliter le travail du vendeur en mettant le client en situation pour lui présenter ce que c’est un verre polarisé, faire s’évader le consommateur dans son processus d’achat, offrir des services en linéaire et en web… Bref, je n’ai rien vu comme innovation de bien méchant qui va faire pencher la balance plutôt vers l’online ou plutôt vers les briques. J’ai surtout vu des concepts qui sont complémentaires et améliorent l’expérience client.

 

 

 

 

Vos commentaires et questions sont les bienvenus via blog@20100retail.be ou via le formulaire http://20100retail.be/en/contact

 

 

SilmoOptiqueOpticalRetailInnovationHighlabComexposiumParis