+32 (0)479 43 57 53    blog@20100retail.be
Tendances, innovations et virtuel au programme du SILMO 2016
Fruit Expo 2019

Tendances, innovations et virtuel au programme du SILMO 2016

La réalité augmentée et le digital sont omniprésents

Bel accueil

Afin d’éviter mes déboires de l’an passé, j’ai réservé mon train bien à temps, pris un taxi pour aller à la gare et …ouf pas de vols de câbles, pas de catastrophe météo, le train est parti à temps et arrivé à l’heure prévue.

Une fois à Paris, je suis parti à la recherche des navettes et fut agréablement surpris de voir qu’un kiosque mobile est prévu pour diriger les visiteurs et qu’en plus celui-ci est fourni en café et viennoiseries. Bref c’était un accueil tout sourire qui m’a mis, ainsi que d’autres, de bonne humeur pour la journée.

Après un transfert en navette dont le chauffeur avait un peu de mal à trouver sa destination, la journée au SILMO pouvait enfin commencer.

Un flagship store réussi

Pour ceux qui s’attendaient à voir un énorme et gigantesque magasin sur la surface occupée des halls d’expositions de Villepinte, détrompez-vous. Il ne faut pas oublier que le SILMO est une foire commerciale et que les exposants ont encore chacun leurs stands. Le concept de flagship store est surtout dans la communication et se retrouve dans l’agencement de l’espace. Celui-ci est bien clair et spacieux avec des tapis aux codes de couleurs différents. Bref, il est facile de trouver son chemin parmi les espaces dédiés, les thèmes et les exposants selon votre manière de vous orienter.

Des stands impressionnants

Un élément qui confirme le positionnement d’un salon en tant que leader dans sa catégorie est souvent le type de stand que vous y trouvez. Dans le cadre du SILMO à Paris, il faut constater que nombreux sont les exposants qui mettent de sérieux moyens dans la conception de leurs espaces. Par exemple, la société Novacel était présente sur le salon avec un stand d’environ 1100 m². Ci-dessous vous trouverez quelques spécimens intéressants qui illustrent ce dont je vous parle.

  

Les animations répondent aux tendances

Lors de ma visite, j’ai passé un peu de temps sur les différentes animations et espaces dédiés du salon. Dans un prochain article, je reviendrai plus en détails sur les innovations les plus sympas (voir « Le SILMO source d’innovations, voici quelques concepts relevés sur la dernière édition »). Bien sur, pour ceux qui ont été à Paris Retail Week, l’Experience Store pouvait paraître plus limité en taille. Mais le SILMO c’est quand même avant tout un événement orienté sur l’optique non ?  En tout cas, je peux vous confirmer que l’animation n’avait rien à envier à des événements spécialisés en nouvelles technologies. Le concept était bien vu en reprenant les différentes étapes par lesquelles le client passe avant d’acheter sa paire de lunettes, les solutions digitales présentées étaient innovantes (je n’avais pas encore rencontré ces entreprises sur des événements précédents plus ‘technologiques’), et il y avait même une innovation inédite avec le Bullet Time par la société Highlab.  Il est à noter qu’également, beaucoup d’exposants présentaient des solutions digitales et/ou virtuelles afin de répondre aux développements des concepts en omnichannel.

A côté de ce magasin démo, l’organisation avait également prévu entre autres un espace dédié où des ouvriers professionnels démontraient leur savoir-faire, ou encore les Concept Stores présentant différents designs et tendances du moment. 

 

My 20/CENT sur ce SILMO

Cela faisait longtemps que j’avais envie de découvrir le salon et l’an passé mes frustrations étaient justifiées. En effet, le SILMO a répondu à mes attentes. Je souhaitais sortir des sentiers habituels de l’alimentaire, et je souhaitais du concret.

Egalement, il s’agit bien d’un salon international, leader dans sa catégorie. Les stands, la présence de nombreuses écoles à la recherches d’apprentissage et surtout les nombreux professionnels à la recherche des dernières tendances que j’ai eu l’occasion de croiser me l’on bien démontré.

De plus, l’organisation est très fonctionnelle et également très esthétique dans l’habillage du salon.

Mais surtout, j’ai pu découvrir très concrètement des confirmations de tendances (dont la tendance omnichannel), et des innovations qui ont leur place dans différentes branches du retail comme par exemple la réalité augmentée de plus en plus présente.

En clair, le SILMO est certainement un salon à envisager pour les spécialistes et professionnels de l’optique, mais pourquoi pas aussi pour les spécialistes du Retail en quête de nouveautés et d’inspiration.

 

 

 

 

Vos commentaires et questions sont les bienvenus via blog@20100retail.be ou via le formulaire http://20100retail.be/en/contact

 

SilmoParisRetailInnovationComexposiumOpticalOptique